UFC Que Choisir de Pau

Commerces, Litiges

Un PC soi-disant neuf

PC avec euros

Madame Marie-Pierre W. achète en mai 2016 un micro-ordinateur portable ASUS « neuf » chez Auchan à PAU.

Fin juin 2016, une première panne intervient. Le matériel est envoyé dans les ateliers de ASUS à Toulouse dans le cadre de la garantie.

Il est restitué 26 jours après, soit 4 jours avant le délai de restitution légal sous peine de remboursement. La carte-mère, dispositif essentiel de l’appareil, a été changée.

Une deuxième panne intervient fin décembre 2016 qui immobilise encore le portable une vingtaine de jours.

Madame Marie-Pierre W. refuse de récupérer son micro-ordinateur et demande un remboursement ou un échange à l’identique puisqu’il est encore sous garantie. Elle n’accepte plus les pannes répétitives limitant considérablement le temps de son utilisation.

Bien évidemment, AUCHAN refuse sa demande.

Les logiciels applicatifs (Internet, bureautique, anti-virus, etc …) n’ont pas été réinstallés par l’atelier ASUS. En conséquence, notre adhérente fait appel à un technicien professionnel à titre payant, qui constate et certifie que ledit portable avait été mis en service en janvier 2015 et utilisé depuis cette date (en démonstration certainement au magasin).

Devant le refus d’Auchan, Madame Marie-Pierre W. contacte l’UFC Que Choisir qui intervient auprès du vendeur, faisant remarquer des défauts de conformité, des vices cachés et une mise en route bien antérieure à la date d’achat, alors que l’appareil est prétendu neuf.

Suite à cette intervention, Auchan rembourse le montant du matériel soit 559 €.